Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

* * * * * * * *
ELEVAGE DE LA CAILLE

* * * * * * * * * * * * *

L'élevage de la Caille:

Pour avoir un bon taux de fécondation, il faut prévoir un mâle pour 3 femelles, avec un maximum de 5 à 6 femelles pour un mâle. A partir du printemps, la maturité sexuelle s’obtient vers 8 semaine.

En règle générale, la caille ne couve pas. Il faut avoir recours à une couveuse. La caille d'élevage a perdu beaucoup de son instinct naturel et notamment son aptitude à la couvaison. En cage ou volière, elle a tendance à pondre n’importe où sans faire de nid.

 

Les oeufs ne doivent pas être trop vieux, une dizaine de jours au plus. Ils doivent être conservés à plat et retournés au moins 2 fois par jour, dans un endroit frais  (14 à 18 ° environ) et humide afin d’éviter trop d’évaporation. L’incubation dure de 16 à 18 jours selon les variétés. Les oeufs doivent être tournés à la main ou automatiquement jusqu’au 13 ème ou 14 ème jour. La température de la couveuse doit être comprise entre 38° et 38,5° avec un taux d’hygrométrie normal de 40 à 45° et maximum les trois derniers jours.

L’élevage des jeunes ne pose pas de problème particulier.

Comme pour les poussins, il faut les laisser une journée dans la couveuse, puis il faut les mettre dans une éleveuse , un bac ou une cage à température de 35° environ. Les cailleteaux se placeront plus ou moins sous la lampe selon qu'ils rechercheront la chaleur s'ils ont froid ou s'en éloigneront s'ils ont chaud.

Ils naissent avec un duvet assez sombre. Au bout de quelques heures, les cailleteaux se nourrissent seuls. Pour l’eau, il faudra mettre un récipient assez plat pour éviter les noyades ( dessous de pot ou assiette à dessert). Il vaut mieux mettre une protection au dessus de leur éleveuse car ils savent bien se sauver en sautant ou en voletant et sont assez diffciles à rattrapper. La température devra décroître jusq’à descendre à 20° sur 3 semaines.

A partir de là, les cailles sont suffisamment plumées pour être mises en cage ou en volière. Il faut les répartir par petits groupes. L’idéal serait de composer des trios ou petits groupes pour la reproduction.

Au delà, les mâles cherchent vite querelle à leurs congénères et s’ensuivent des bagarres qui finissent par l’acharnement de tous sur celui qui est blessé. L’apparition du sang est le facteur qui déclenche la  curée.

Une astuce consiste à mettre dans la cage divers obstacles permettant à tous de s'abriter le cas échéant.

Les cailleteaux atteignent leur taille adulte à partir de 6 à 8 semaines, ce qui coïncide avec leur maturité sexuelle.

Sexage des mâles :

Pour les cailles communes, le plumage fait la différence et notamment la couleur du plastron qui est tacheté de sombre pour la femelle  et roux pour le mâle (voir fiche précédente).

Pour les autres variétés, surtout lorsque les cailles ont une couleur unie, il faut attendre un peu plus pour faire la différence et voir apparaître les attributs sexuels.

Sur le mâle, un renflement apparait au cloaque.

Mâle :

 En appuyant sur le cloaque, le sperme sort sous forme de mousse. Cette mousse apparait également sur les fientes.

Sperme du mâle :

 La caille s'élève très facilement. En période de reproduction, pour un  mâle et un trio de femelles, j'utilise une cage de 0,50 cm x 0,50 x cm x 1 m.

Exemple de cage de reproduction : 

 

Le dessous est en grillage d'environ 10 mm x 10 mm.

Pour la phase de croissance des jeunes, de simples cages à passereaux peuvent suffire.

 Exemple de cages de croissance :

 

 

 



 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement