* * * * * * *
L'ESTAIRES

* * * * * * * * * *

 

L'Estaires, originaire des Flandres françaises est une volaille de ferme locale qui a subi un apport de sang langshan.
Vers 1880, un éleveur du Pas-de-Calais, Monsieur Foucault possédait un cheptel de langshans pures. Il contribua à l'expansion de cette race, qui se mélangea par la suite avec les autres races locales donnant des volailles plus grosses, plus productives (meilleures pondeuses) et de couleur principalement noire.

L’Estaires a toutes les qualités : rusticité, précocité, fécondité, excellence de chair, bonne couveuse et bonne mère. Elle est  considérée comme une bonne pondeuse, même en hiver (surtout les deux premières années). Après, la ponte a tendance à dimineur au fur et à mesure que la poule prend du poids. Les oeufs sont assez gros entre 65 et 70 grammes de couleur saumon ou jaunatre.
Sa masse est au dessus de la moyenne, environ 3,5 à 4 kg pour le coq, 2,5 à 3,5 kg pour la poule.
Ses pattes sont bleues ardoises très foncées ou noires et sont garnies d’une rangée de plumes courtes.
La crête régulièrement dentée est droite, de couleur rouge à grains assez gros. Son plumage est noir à reflets verts.

C'est une volaille forte et vigoureuse, assez basse sur patte. La poule est assez trapue. Elle ne doit pas avoir un port haut ou enlevé, mais légèrement incliné en arrière.
La tête est forte, assez grosse, les yeux à iris jaune orangé, les barbillons moyens, ronds et bien rouges. Ses joues, rouges, sont légèrement parsemées de petites plumes noires.
Les tarses sont forts et légèrement garnis de plumes raides.
La queue est de longueur moyenne, plutôt compacte garnie de faucilles et portée plutôt relevée.

Le coq pèse au minimum 3,5 kg et la poule 2,5kg. Les individus souvent beaucoup plus gros.
Elle existe dans la variété noire, qui est la plus répandue, mais aussi noire à manteau doré et et noire à manteau argenté.

 

 



 


Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement