* * * * * * *
LA BOURBOURG

* * * * * * * * * *

 

La Bourbourg


La Bourbourg est une volaille assez forte, très rustique, à chair délicate, que l’on peut considérer à deux fins, chair et ponte. Les poules sont bonnes pondeuses, les oeufs sont assez gros (près de 60 g), et d’une couleur saumonée (ascendance asiatique).

Origine:
L'élevage de la poule de Bourbourg était très répandu dans les environs de Bourbourg, Gravelines, mais aussi la région de Bergues, la région de Saint-Omer et de Hazebrouck (59)

Elle proviendrait du croisement d'un coq Brahma (race asiatique) et d'une poule Sussex, d'origine anglaise. Toutefois, cette origine est controversée. Certains maintiennent que les caractéristiques de la poule vient en fait d’une ancienne race locale blanche. On en trouve trace dans une exposition à Lille en 1898. A cette époque, elle était considérée non pas comme une race à part entière mais un croisement entre le brahma herminée dont elle a gardé la taille, la couleur et quelques plumes sur les tarses et des poules locales déjà bonnes pondeuses. Les sujets étaient à dominante blanche avec le camail quelque peu herminé et la queue noire. Elle a conservé des races locales une aptitude à la ponte plus élevée, une croissance plus rapide et une chair plus fine. Elle n’a pas gardé la crête à pois de la brahma.

 
A partir de cette date, cette volaille sera régulièrement exposée, notamment autour de son berceau natal, entre Dunkerque et Lille. En 1920, la Bourbourg était encore très élevée dans sa région ; puis elle déclina, pour quasiment disparaître dans les années 1960 dès l’apparition des poulets industriels. Des passionnés essaient de maintenir de petits élevages pour conserver les caractéristiques de la race.

Caractéristiques.

C'est une poule de ferme. Elle est bonne couveuse, bonne meneuse et excellente mère. Les œufs doivent peser 60g minimum. La chair est réputée pour son goût. On l’a surnommée la faverolles du Nord. Dotée d'un caractère assez calme, elle s'habitue assez bien dans des espaces relativement restreints.
Les coqs ont fière allure et ont un bel aspect trapu, d’un poids de 3 à 4 kg.
Les pattes sont assez courtes et emplumées jusqu’aux tarses, du moins sur le côté extérieur.
Le plumage est blanc avec une collerette noire, plus basse et moins marquée que chez la sussex. C’est la seule couleur homologuée pour le moment, bien qu’elle existe en d’autre coloris, notamment le columbia. La queue est noire à reflets verts.
La variété la plus élevée est la blanche herminée. Elle existe aussi en fauve.

STANDARD DE LA POULE DE BOURBOURG (tiré d’un site Argentin – Ce standard peut être différent du standard français)

COQ Bourbourg     

 


Corps. Fort, allongé, légèrement incliné.
Tête. Moyenne ; assez large.
Crête. Simple, droite d'une taille moyenne; 5 ou 6 crétillons bien découpés ; texture assez grossière, rouge.
Barbillons. Taille moyenne, bien arrondis.
Oreillons. Petits, peu développés, rouges.
Face. Rouge, avec peu de duvet.
Yeux. Grands et vifs ; iris rouge orangé.
Bec. Court, fort à la base , légèrement recourbé, blanc rosé légèrement crayonné de brun clair.
Cou. Longueur moyenne, fort, bien arqué ; camail abondant.
Dos. Large et plat, légèrement incliné, selle assez large; lancettes des reins de moyenne longueur.
Poitrine. Large, légèrement proéminente.
Abdomen. Bien développé.
Ailes. Assez longues, portées horizontalement et serrées au corps.
Queue. Longueur moyenne , modérément déployée, portée à 45° ; faucilles moyennes.
Cuisses. Fortes, bien espacées , richement emplumées , toutefois sans bouffant ni manchettes.
Tarses. Forts, légèrement emplumés à l'extérieur ; couleur blanc rosé ; 4 doigts ; ongles blancs.

Poules Bourbourg Columbia    



POULE
Forme profonde et large parfaitement exprimée ; abdomen bien développé ; épaules larges, dos long et plat. Petite crête, grain fin , légèrement repliée. Le reste est comme le coq , en tenant compte des différences sexuelles.

Coloris du plumage.
Variété blanc-herminé noir :
Les dessins du camail ne doivent pas commencer trop haut. Les lancettes des reins sont légèrement dessinées chez le coq.

Poule Bourbourg Herminée   


Variété fauve :
Mêmes nuances de noir que dans la varié herminée ; la teinte fauve doit être bien unie et d'intensité moyenne.
Défauts disqualificatifs :
Dos fortement incliné ; queue portée trop haute ; trop de bouffant aux cuisses et au croupion ; tarses trop ou pas emplumés ; blanc dans les oreillons ; crête irrégulière ou autre que simple ; trace de barbe et favoris ; tarses d'autre couleur. Coq pesant moins de 2,5 kg ; poule moins de 2 kg.


BOURBOURG - HERGNIES CLUB DE FRANCE
Edmond CHRASTEK - 70 Rue de la Libération
62940 HAILLICOURT

 

 


 



Haut de la page

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement