Chargement... Merci de patienter quelques secondes...


* * * * * * * * * *

GELINE DE TOURAINE

* * * * * * * * * * * * *

 

La géline de Touraine :

Obtenue au 19e siècle par J.B.Martin, en Indre-et-Loire, par croisement de la petite poule noire du pays avec la race chinoise Langshan. Standard homologué en 1913. Fixée et officiellement reconnue au début du XIXè siècle, la race Géline de Touraine est la vieille poule présente dans toutes les basses-cours de Touraine.
En 1909, une poignée de passionnés baptisent la poule noire de Touraine. Ils lui donnent le nom de Géline de Touraine. Ils établissent le standard de la race et relancent son élevage. Le mot géline vient du mot latin « gallina », qui signifie « la poule ». Dans le langage courant, il était aussi utilisé pour dénommer une poule qui n’avait pas encore pondu. Mais on l’appelait aussi « poule de pays », « vieille poule noire de Touraine »ou plus couramment « noire de Touraine ».

Poule: 


C'est une race très rustique, sociable, à deux fins, à chair blanche excellente, bonne pondeuse, très bonne couveuse et excellente mère. Elle aime les espaces et la liberté. Elle prospère bien en parcours herbeux et sait se protéger des prédateurs en se perchant, la nuit, sur les arbres lorsqu'elle n'a pas de poulailler. Elle a du mal à supporter l'étroitesse des cages.

STANDARD de la GELINE de TOURAINE homologué en 1913:

COQ:

Tête de moyenne grosseur, plutôt fine. Crête simple, sans replis ni crêtillons latéraux, droite et forte, régulièrement dentelée (5 à 6 dents), se prolongeant à l'arrière en suivant à peu près la courbure du cou. Oreillons peu charnus de moyenne grandeur, rouges, sablés de blanc au centre.
Barbillons rouges, de grandeur moyenne.
Yeux larges, bord de la paupière rouge foncé; iris brun .
Bec un peu arqué, noir, couleur corne claire à la pointe.

Coq: 


Joues légèrement emplumées.
Cou fort au camail assez fourni.
Dos long, large, compact, bien plein, formant une table presque horizontale.
Epaules fortes. Ailes puissantes. Queue touffue, faucilles assez longues.
Poitrine large et profonde. Cuisses fortes, bien emplumées sans bouffants très accusés.
Jambes et tarses assez forts, gris ardoise.
Pieds à 4 doigts, sans plumes. Ongles de couleur corne claire. Poids de 3 kg à 3,5
Plumage noir à reflets métalliques (un peu verts.)

POULE:

Tête plutôt fine, crête régulièrement et finement dentelée, se prolonge et descend légèrement en arrière. Elle est moyenne et peu être légèrement fléchie ou repliée à l'époque de la ponte (plutôt chez les vieilles poules). Queue assez forte. Jambes et tarses de moyenne grosseur, gris ardoise, sans plumes
Plumage noir (avec reflets métalliques un peu vert, mais moins prononcés que pour le coq).
Poids 2,5 kg à 3kg. Pour les autres caractères voir le coq.-

Poule : 


A la naissance les poussins  sont noirs et jaunes sous le corps, couleur qui vire ensuite vers le clair pour devenir progressivement noire. Les oeufs blancs sont à rejeter pour la couvaison de sélection. Ils doivent se rapprocher du roux clair un peu teintés de taches plus foncées comme ceux de Langshan. Préférer des oeufs de gros calibre non pas pour avoir de gros poussins, ce qui n'est pas prouvé, mais pour que le caractère génétique du gros calibre de ponte soit présent. Les oeufs font entre 65 et 75 gr.

Les basses-cours de Touraine comptaient jusqu’à 750.000 Gélines de Touraine dans les années 1920. Elle disparaît dans les années 1950.

D’après le Société centrale d’aviculture de France, la Géline de Touraine faisait partie des races éteintes en 1977.
Au cours des années 1980, la production redémarre de façon désordonnée suite à différentes initiatives d‘éleveurs et d’amateurs. On peut la trouver actuellement sous l’appellation  « la Dame Noire ».

Poule :


 



 



Haut de la page

 




 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement