* * * * * * * * *
FORMATION DE L'OEUF

* * * * * * *

 

La Formation d'un oeuf: 


A l’age adulte, la poule possède plusieurs milliers de cellules (ovules) logées dans des sacs appelés ovaires.
Tous les jours, un ovule se libère et commence un long parcours. Le long de celui-çi, l’ovule grossit et se transforme en une grosse cellule jaune (vitellus) en 10 jours. Dans l'oviducte, l'infundibulum ou pavillon recueille l'ovule.
Ce vitellus continue son chemin et parcours un long tuyau d'environ 50 centimètres. L'albumen entoure petit à petit le jaune d'œuf, d'abord en couches épaisses puis une couche plus fine à l'extérieur de façon régulière et ainsi, est protégé de tous cotés. En même temps, les chalazes se forment; ce sont des filaments blancs, situés de part et d'autre du jaune, qui maintiennent le jaune au centre de l'œuf. Ce jaune et ce blanc serviront de nourriture au futur poussin.

Se forment ensuite les 2 membranes coquillières. La coquille se forme dans l’utérus à partir du calcium stocké dans les os de la poule. Petit à petit, la coquille entoure l’œuf qui continue à tourner sur lui-même en se couvrant de carbonate de calcium, tout en laissant un petit volume d'air qui permettra au poussin de respirer le temps de sortir de sa prison de calcaire. Cette calcification dure environ 16 heures. La couleur se forme par les sécrétions biliaires ou du sang.
L’œuf est ainsi prêt et est évacué par le cloaque situé sous la queue de la poule, et expulsé à l’aide de muscles puissants.
Pour la formation d’un oeuf, il faut entre 18 et 24 heures (entre ovulation et ponte). De l’ovaire au cloaque demande un peu plus de 20 jours.

Pour ce faire, elle à besoin dans son alimentation, d’un taux assez important de calcium stocké sous forme de carbonate de calcium.

La fécondation :
Le coq introduit ses spermatozoïdes dans le cloaque de la poule, ceux-ci remontent à l'intérieur de l'oviducte où ils séjourneront une dizaine de jours pour y féconder les ovules. Le coq connait le moment précis où il doit s'accoupler avec la poule pour que les spermatozoïdes ne soient pas bloqués par un œuf: entre l'ovulation et la formation du blanc.

Dans les années 1900, une poule pondait en moyenne 80 œufs par an. En 2003, une poule de batterie en pond plus de 300 par an. Ceci a été rendu possible par la sélection génétique, la création de pondeuses hybrides, les modifications de la nutrition et des conditions particulières de luminosité et de chaleur.

Rien ne vaut l'oeuf produit par vos poules. Toutefois, si vous devez en acheter, voici quelques indications.

L'origine : 

 

 Le premier chiffre:

0 = poule élevée au grand air

1 = poule élevée dans un batiment industriel, mais avec un accès à l'extérieur à une prairie

2 = poule élevée dans un batiment industriel, mais sans accès à l'extérieur mais avec lumière naturelle

3 = poule élevée dans un batiment industriel,  sans accès à l'extérieur, avec lumière artificielle

Les 2 lettres qui suivent, ici FR indiquent le pays d'origine. Les derniers chiffres ou lettres identifient le numéro de l'élevage pour des raisons de traçabilité.

La France étant le premier producteur européen d'oeuf, en principe, on ne devrait trouver que des oeufs français dans notre marché national.

 Les tailles: 

  • XL ou très gros: qualifient des œufs dont le poids est supérieur à 73 g
  • L ou gros: qualifie des œufs dont le poids se situe entre 63 et 73 g
  • M ou moyen: qualifient des œufs dont le poids se situe entre 53 et 63 g
  • S ou petit: désignent des œufs d'un poids inférieur à 53 g

 Les XXL sont réservés à l'autruche et à ses cousines.

La couleur des oeufs industriels: 

La gamme va du rosé léger au marron clair en passant par le saumon,... Les consommateurs aiment bien les oeufs teintés et semblent dédaigner les coquilles blanches.

 La couleur d'oeuf des volailles de race: 

La nature s'accomode mal de l'uniformisation industrielle et offre une palette de couleurs beaucoup plus variée.

Il suffit de voir la palette reproduite sur la fiche de la poule marans pour s'en rendre compte:

 

Voici des oeufs d'araucana en haut (bleu-vert plus ou moins prononcé)

 

 Le temps chaud influe défavorablement sur la qualité de la coquille de l'oeuf. Cela est du à la diminition de la prise d'aliment lorsque la température ambiante est élevée.

Des pondeuses en cage soumises à une température de 35° consomment 70 grammes de nourriture alors que ces mêmes poules en comsomment 110 gr à 20 °.

 

 

 

 

Haut de la page

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement