LEUR HABITAT :

      Les poules craignent la chaleur, l' humidité et les courants d' air.
      Le poulailler doit les abriter de ces trois facteurs climatiques. Il convient de surélever le poulailler du sol pour les préserver de l' humidité.

        La pierre, le bois et le parpaing sont des matériaux traditionnels qui restent, et de loin, les meilleurs, en raison de leur excellent pouvoir isolant.

Mes parquets de reproducteurs vivent dans des abris réalisés à partir de palettes d'environ 1m². Elles ont été récupérées un peu partout, chez des amis, ou par l'intermédiaire de connaissances, dans une déchetterie, près des magasins de bricolage ou de certaines grandes surfaces qui les laissent à disposition,...( J'ai même récupéré deux pallox de pommes en mauvais état et à l'abandon)

 
 


Il s'agit d'un assemblage formant une sorte de cube dont l'une des faces est amovible afin de prévoir le nettoyage de la cage. Cette face est elle même percée d'une ouverture avec ou sans volet selon le cas et qui peut se rabattre avec une charnière. (Pratique lorsqu'une poule couve, on ferme le volet, ainsi elle n'est pas dérangée par les autres)

 

La toiture est également faite à partir d'éléments de récupération, soit en flexoutuile, soit en plaques de tôle ou d'éverite. Pour me faciliter la vie, je ne fais qu'une seule pente.

 

Pour les cotés, je démonte des vieilles palettes afin de me servir des planches que je cloue entre celles de l'ossature. Ainsi, les volailles sont protégées du vent et de la pluie.
 

 

A l'intérieur, je place des cageots ou je bricole des pondoirs qui sont recouverts par des planches afin d'éviter que les volailles ne couvrent les pondoirs de fiente la nuit.
 

Pour assurer l'étanchéité de la toiture, il m'arrive de rajouter de la "chapalu" vendue dans les magasins de bricolage. C'est une feuille d'alu recouverte de goudron sur un côté en rouleau de 15m de longueur et 1m de largeur.

 

En régle générale les abris sont surélevés pour éviter que les volailles pataugent dans la boue en hiver ou au printemps. Les abris sont soit posés sur des parpaings soit construits sur pieds.

 

Il ne faut pas oublier des perchoirs. En effet, la plupart des volailles préfèrent dormir perchées plutôt que par terre.

 

L'idéal est de recourir à un bâtiment construit en dur (grange ou dépendance appropriée.

Il existe également des sociétés qui proposent des poulaillers clés en main pour des petites quantités de sujets pour des prix raisonnables.

 

 
 

TRES IMPORTANT :

 

Tous les abris sont protégés par une clôture afin de dissuader certains prédateurs, ce qui n'a pas empêché un renard de rentrer une nuit en passant sous le grillage.

 

D'autre part, la cloture est doublée par un grillage à mailles fines pour que les poussins ne puissent pas s'évader.



 


Haut de la page

 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement